Comment utiliser un lève-personne ?

Un lève-personne, ou lève-malade, est un système permettant d’effectuer le transfert d’une personne à mobilité réduite entre un lit et un fauteuil, ou entre un fauteuil et un lit. Cet appareil est souvent utilisé pour soulever une personne âgée puisque le système mécanique intégré permet de soulager l’effort physique des aidants dans cette étape particulièrement difficile du quotidien. Le lève personne est particulièrement utile dans le cas de difficultés de déplacements chez une personne âgée (port de prothèses de hanche, paralysie…).

Il existe de nombreux lève-personnes disponibles sur le marché, qui présentent quelques différences dans les gestes à effectuer.

Tout lève-personne doit être mobile pour permettre le soulèvement de la personne et pouvoir être facilement déplaçable afin d’effectuer les transferts dans toutes les pièces du domicile mais également en établissements d’hébergement et dans les hôpitaux.

Choisir le bon lève-personne

Avant toute prescription de ce type d’équipement, il est nécessaire de prendre en compte les éléments relatifs à chaque patient pour choisir le lève-personne adéquat et ainsi pouvoir l’adapter au mieux en fonction des différentes caractéristiques du malade :

  • La taille du patient,
  • La morphologie,
  • Le poids et l’Indice de Masse Corporelle (IMC),
  • La capacité d’autonomie pendant le transfert,
  • L’équilibre du patient en position assise,
  • L’environnement de vie.

Il est donc essentiel de prendre en compte les différents types de lève-personnes qui existent : le lève-malade mobile, portique ou avec un rail au plafond.

Le lève-personne mobile est l’appareil de transfert le plus utilisé. Il peut être mobilisé à la fois pour les transferts du lit médicalisé vers le fauteuil roulant, ou du ramassage au sol vers le fauteuil médical. A l’instar de l’appareil sur rail, le lève-personne mobile permet de transférer une personne totalement dépendante. En revanche, le nombre d’intervenants nécessaires pour manipuler le lève-personne mobile dépend du constat qui doit être réalisé par un professionnel de santé. Le système sur rail permet généralement de mobiliser moins d’assistants puisque la manipulation peut être réalisable par un seul intervenant.

Le lève-malade mobile et pliant qui facilite le rangement et les déplacements.

Un lève-personne verticalisateur, aussi appelé lève-personne dynamique permet de soutenir une personne dans une position semi-debout pour les transferts, mais peut également être utilisé pour des séances de rééducation à la marche.

Le choix des sangles est également primordial. Elles sont le lien entre le patient et l’appareil de transfert, il faut donc veiller à les sélectionner en fonction du type de transfert ainsi que des capacités fonctionnelles du patient. Il convient également de choisir le tissu des sangles en fonction de l’état cutané du patient tout en lui délivrant un confort optimal. Le poids maximal pouvant être supporté est présent sur l’étiquette des sangles. Il faut donc prendre en compte le poid maximal indiqué qui doit être adapté au poids du patient à transférer.

Préparer le lève-personne

Avant d’utiliser un lève-personne, il est essentiel de bien vérifier des éléments importants garantissant la sécurité des patients ainsi que des personnes en charge du transfert.

  • Vérifiez que le poids du patient est inférieur à la charge maximale du lève-personne,
  • Vérifiez que le niveau de batterie est suffisant pour effectuer le transfert,
  • Vérifier l’état des roues,
  • Ecartez au maximum la base de l’appareil pour garantir une stabilité,
  • Vérifiez l’état des freins.

Identifiez également le type de transfert (fauteuil roulant vers le lit, lit vers les toilettes) pour pouvoir adapter la manipulation. Pensez également aux équipements secondaires dont vous avez besoin pour faciliter le transfert et l’utilisation du lève-personne, pour toujours les garder à proximité.

Assurez-vous que l’environnement dans lequel le lève-personne est utilisé est propice à la manipulation. Vous avez besoin de suffisamment d’espace pour effectuer le transfert du patient.

Adopter les bons gestes pour utiliser un lève-personne

Pour plus de facilité, retrouvez toutes les étapes à suivre en vidéo pour bien manier le lève-personne.

  • Après avoir procédé aux différentes vérifications relatives au choix du lève-personne, il faut bien penser à verrouiller les roues du fauteuil roulant ou les roues du lit avant d’effectuer le transfert.
  • Ecartez les pieds de l’appareil au maximum et repérez également les roues et les freins du lève-personne qui devront être actionnées régulièrement lors de la manipulation.
  • Familiarisez-vous avec les éléments du lève-personne. La flèche est le sommet de l’appareil caractérisée par une barre légèrement courbée. Au bout de celle-ci se trouve le fléau sur lesquels sont disposés quatre crochets. Ces crochets servent à accrocher le porte-malade, qui est l’élément de soutien adapté au poids et à la taille de la personne à transférer. Selon le type de porte-malade, la position du corps peut varier.
  • Testez les boutons permettant d’abaisser ou de monter la flèche, et vérifier l’état général de l’appareil.
  • Fixez le porte-malade au fléau, généralement à l’aide de boucles, pour mieux appréhender la manipulation.
  • Pendant la manipulation, assurez-vous que le transfert sera effectué en toute sécurité : vérifiez qu’aucun obstacle ne vienne bloquer le chemin du transfert, et vérifiez la position du patient pour éviter les chutes. Pensez également à surveiller régulièrement que les sangles soient toujours bien fixées dans les crochets de la barre de préhension. Il ne faut surtout pas que la personne se tienne à la barre de préhension.
  • Surveillez également le comportement du patient, et son acceptation du transfert. En cas de panique ou de refus de transfert, rassurez le patient avec bienveillance et accompagnez-le dans chaque étape du transfert en expliquant vos faits et gestes.

Utiliser le lève-personne en position couchée

Ces manipulations sont réalisables lors d’un transfert entre une position couchée et une position assise.

  1. Pour commencer, placez le patient dans une position parfaitement horizontale : abaissez le dossier du lit et retirez les éventuels oreillers.S’il s’agit d’un lit électrique, relevez sa hauteur au maximum afin de solliciter votre dos le moins possible.Enlevez ensuite les rambardes de sécurité du lit qui empêchent d’accéder au patient.
  2. Placez le patient sur le dos, au milieu du lit pour le rapprocher légèrement de l’appareil. Otez tout linge ou tout objet pouvant gêner le transfert. Roulez le patient sur le côté. Si celui-ci peut le faire de manière autonome, demandez-lui de se tourner sur le côté, de manière à se retrouver dos à vous.
  3. Disposez le porte-malade à côté du patient en veillant à l’ajuster à la hauteur adéquate : la première extrémité doit se situer au niveau des aisselles, et la seconde au niveau des genoux. Vérifiez que les boucles et sangles soient bien positionnées du côté arrière du porte-malade.Roulez une fois de plus le patient sur le dos, et mettez-le sur le deuxième côté. Placez-vous de l’autre côté du lit, et tirez délicatement le porte-malade pour bien le placer à plat sous le dos du patient.
  4. Une jambe après l’autre, faites plier le genou du patient afin de pouvoir enrouler la sangle et croisez les sangles au niveau des jambes. Rapprochez l’appareil du patient en plaçant les roues sous le lit. N’oubliez pas de bloquer les freins pour réaliser un transfert en totale sécurité. Accrochez les quatre sangles aux crochets de la barre de préhension de l’appareil en veillant à les placer à l’intérieur en laissant les sangles du bas de façon croisée.
  5. Faites lever délicatement la personne à l’aide de l’appareil pour la préparer à la sensation. C’est le moment de s’assurer que les boucles sont bien accrochées, et que tout est bien en place. Lorsque vous vous êtes assurés que tout était parfaitement placé, faites lever la tête de la personne pour respecter le mouvement du levage. Commencez par diminuer la hauteur du lit pour soulever le patient sur une petite hauteur.
  6. Croisez les pieds du patient afin de lui assurer une bonne stabilité puis débloquez les roues de l’appareil pour le faire rouler jusqu’au nouvel endroit du transfert. Placez le patient dans le bon angle puis serrez à nouveau les freins de l’appareil. Faites descendre la flèche délicatement jusqu’à ce que le patient soit parfaitement installé sur la chaise ou sur le fauteuil roulant. Une fois que le patient est correctement assis, retirez toutes les sangles accrochées pour pouvoir déplacer le lève-personne et libérer de l’espace. Enlevez délicatement le porte-malade et rangez-le. Dans le cas où le patient n’est pas confortablement installé sur son fauteuil, aidez-le à s’installer correctement au fond du fauteuil.

Utiliser le lève-personne en position assise

De la même manière, il est également possible d’utiliser un lève-personne pour un transfert de position assise à position couchée.

  1. Disposez le porte-malade en position U entre le dos du patient et le dos de la chaise de façon à ce que les boucles soient placées vers l’avant de chaque côté du patient, pour pouvoir se croiser sous ses jambes. Rapprochez le lève-personne au dessus de la chaise, puis écartez les pieds de l’appareil au maximum. Pensez à bien bloquer les roues avant d’effectuer la manipulation.
  2. Accrochez les sangles du porte-malade en U à la fronde de l’appareil, toujours de façon à les croiser au niveau des jambes du patient : la boucle de gauche s’accroche au crochet droit, et la boucle droite au crochet gauche.
  3. Soulevez délicatement la fronde, tout en vous assurant en permanence que les boucles sont bien fixées et que tout est bien mis en place. Débloquez les roues du lève-personne et roulez l’appareil jusqu’au lit. Une fois arrivé à hauteur de la destination, serrez les roues.
  4. Placez le patient de façon confortable au dessus du lit, et abaissez doucement la flèche jusqu’à faire asseoir la personne. Vérifiez que le patient se sente à l’aise, et une fois que la personne est confortablement installée, vous pouvez commencer à retirer le porte-malade. Si le patient est en position assise, tirez le porte-malade délicatement. S’il est allongé, placez le patient sur un côté pour pouvoir retirer le porte-malade plus facilement.

Manipuler du matériel d’aide aux transferts

Dans le cadre de l’exercice de sa profession, l’Assistant de Vie aux Familles (ADVF) est amené à manipuler du matériel d’aide au transfert comme une planche et un guidon de transfert et du matériel d’aide à la mobilité comme le cadre de marche

La formation ADVF dispose d’un programme complet de trois modules qui traitent l’accompagnement des personnes dans les actes essentiels du quotidien, le relayage des parents dans la prise en charge des enfants et l’assistance de personnes dans l’entretien du cadre de vie. La manipulation des appareils d’aide aux transferts comme le lève-personne est intégrée au module d’accompagnement des personnes dans les actes du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *