Comment utiliser une planche et un guidon de transfert ?

En tant que professionnel ou en tant qu’aidant, vous pouvez être amené à utiliser du matériel d’aide au transfert comme le guidon ou la planche de transfert. Le guidon et la planche de transfert peuvent être mobilisés pour assister une personne dans le cadre d’un transfert d’une position assise à une autre, par exemple lors d’un transfert du fauteuil au lit.

Bien choisir son guidon de transfert

Il existe deux types de guidons de transfert : le guidon déplaçant équipé d’un système de freinage et de roulettes, permettant un déplacement sur tout type de surface et le guidon pivotant équipé de roulettes pour faciliter le déplacement à vide. Toutefois, les guidons de transfert pivotant sont les matériels d’aide technique les plus utilisés, contrairement au guidon de transfert déplaçant qui lui est principalement réservé à un usage médical.

Pour favoriser le schéma naturel de la verticalisation, les guidons composés d’un mât incliné permettent à la personne assistée de pouvoir se pencher vers l’avant pour se lever. Les guidons disposant de la possibilité de réglage de la hauteur de la barre peuvent s’adapter à tous, en fonction des pathologies et du handicap.

Avant d’effectuer votre achat, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel spécialisé en aide technique comme un érgothérapeute qui pourra évaluer les capacités de la personne et ainsi proposer un matériel adapté à ses besoins.

Utiliser un guidon de transfert

Le guidon de transfert peut être utilisé pour aider une personne qui ne peut se verticaliser seul avec l’aide physique d’un tiers ou une personne atteinte de faiblesse musculaire des membres inférieurs. Afin de pouvoir utiliser le guidon de transfert au mieux, la personne aidée doit être capable de se verticaliser en partie seule, de tenir l’équilibre statique et doit être capable de comprendre les consignes à réaliser.

Dans le cas d’un transfert du lit vers le fauteuil, demandez dans un premier temps à la personne de s’asseoir au bord de son lit. Approchez ensuite le guidon de la personne, qui doit être assise au bord du fauteuil afin que ses genoux touchent les appuis prévus à cet effet. La personne peut ensuite accrocher ses deux mains sur le guidon de transfert.

Vous pouvez accompagner la personne à se lever à l’aide de votre main gauche placée en bas du dos de la personne. Une fois celle-ci en position debout, faites pivoter le guidon de transfert pour placer la personne de façon à ce que cette dernière soit dos à son assise d’arrivée. Posez une main sur le dos de la personne et amener votre main, paume vers le haut pour recevoir la main de la personne : il s’agit de la prise en canne. Refermez ensuite votre main sur celle de la personne et venez l’appliquer contre le pli de l’aine. Cette technique permet d’accompagner la personne à s’asseoir lentement sur son fauteuil.

Bien choisir sa planche de transfert

La planche de transfert est particulièrement conseillée pour passer d’une position assise à une autre position assise. Elle permet le transfert de deux places d’une même hauteur sans passer par une position débout. Celle-ci peut être utilisée à la fois en autonomie et lors d’un transfert assisté. Il existe différentes formes de planches de transfert : des planches en plastique ou en bois, et des planches aux formes incurvées, ou encore des planches de transfert adaptées au transfert vers les toilettes.

Pour le choix de la planche de transfert, orientez-vous vers un ergothérapeute qui pourra vous conseiller l’aide technique adaptée selon les capacités de votre proche et l’utilisation qui sera faite de la planche.

Utiliser une planche de transfert

La planche de transfert s’utilise généralement dans le cas d’un transfert du fauteuil au lit. Pour commencer la manipulation, le fauteuil doit être positionné à 90 degrés, à proximité de la place d’arrivée. N’oubliez pas avant de commencer le transfert, de bien serrer les freins du fauteuil pour assurer la sécurité pendant le transfert . Vous pouvez ensuite ôter les cale-pieds amovibles et soulevez l’accoudoir qui se situe du côté du lit afin de ne pas gêner le transfert.

Pour accompagner la personne lors de son transfert, placez-vous en fente avant et aidez la personne à se rapprocher du bord de son fauteuil. Vous pouvez de cette façon insérer la planche de transfert : la moitié de la planche se trouve sur le fauteuil de départ, et l’autre moitié sur l’assise d’arrivée. Placez ensuite une main sous la fesse de la personne, et l’autre en appui sur l’extrémité de la planche positionnée sur le lit. Effectuez le mouvement de transfert en même temps que la personne : faites-la glisser sur la planche jusqu’à la position d’arrivée.

Il est également possible d’utiliser la planche de transfert de manière indépendante. De la même manière, commencez par vous placer à proximité de l’assise d’arrivée et serrez bien les freins du fauteuil. Enlevez les cale-pieds et soulevez l’accoudoir du côté du transfert. Rapprochez-vous du bord du fauteuil en effectuant une marche fessière, c’est-à-dire avancez légèrement à l’aide de mouvements du bassin tout en restant en position assise. Insérez la planche de transfert en plaçant le côté creux vers la roue du fauteuil. Prenez appui sur la deuxième extrémité de la planche et faites-vous glisser jusqu’à votre arrivée sur le lit.

Apprendre à manipuler le matériel d’aide au transfert

L’Assistant de Vie aux Familles (AVDF) réalise, dans le cadre de sa profession, des interventions au domicile de personnes âgées, malades ou de personnes handicapées. Il peut ainsi être amené à manipuler des appareils d’aide au transfert comme le guidon ou la planche de transfert.

La formation ADVF dispose d’un programme complet composé de trois modules que sont les CCP1, CCP2 et CCP3. La manipulation de ces appareils de transfert est intégrée au module CCP2 relatif à l’accompagnement des personnes dans les actes du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *