FAQ – Comment devenir Accompagnant Educatif et Social ?

Une personne aide un jeune homme en fauteuil roulant

FAQ - Comment devenir Accompagnant Educatif et Social ?

L’accompagnant éducatif et social, AES, aide les personnes en perte d’autonomie dans leur vie quotidienne. Vous souhaitez accompagner ces personnes ? On vous dit tout sur ce métier plein d’avenir !

Quel est le rôle d'une AES ?

Autrefois appelé auxiliaire de vie sociale, l’accompagnant éducatif et social accompagne quotidiennement des enfants ou des adultes âgés ou handicapés. « Il s’occupe du bien-être physique et psychologique de ces personnes et les aide également dans les tâches les plus courantes du quotidien telles que la cuisine, le ménage, les courses mais aussi dans leur vie sociale, culturelle et scolaire afin de compenser leur perte d’autonomie. Et ce, dans le respect des droits et des libertés des personnes dont elle s’occupe », explique Labienva Malamou responsable d’un établissement de formation Dgboost qui accompagne les candidats jusqu’à l’obtention de leur diplôme. L’AES peut exercer dans différents lieux comme les EHPAD, dans des maisons d’accueil individualisés, établissements et services d’aide par le travail (ESAT), foyers d’hébergement… En fonction de l’établissement dans lequel exerce l’AES, la rémunération peut varier. En moyenne, le salaire est compris entre 1800 et 2200€ brut par mois.

Qu'est-ce qu'une VAE ?

Une VAE, validation des acquis de l’expérience, est un moyen d’obtenir une reconnaissance officielle (diplôme, certificat de qualification professionnelle ou titre professionnel) de vos compétences acquises lors de vos précédentes expériences professionnelles. Les personnes qui souhaitent prétendre à une VAE doivent justifier de 1607 heures ou d’une année de travail dans le domaine du service à la personne au cours des 10 dernières années.  « Il est impératif que le diplôme visé soit en lien avec les compétences développées au cours des différentes expériences », insiste Labienva Malamou. Les demandeurs d’emploi, les étudiants ou les personnes en poste peuvent prétendre à une VAE.

Comment devenir AES par une VAE ?

Tout d’abord vous devez compléter un formulaire de recevabilité, une fois ce dossier jugé recevable, un deuxième dossier devra être rédigé, c’est le livret 2. Vous devrez y décrire vos expériences acquises en entreprise. C’est un document qui sera consulté par le jury et doit être le plus détaillé possible. Ensuite, vous serez convoqué pour un oral de 45 minutes durant lequel vous devrez justifier de vos capacités à exercer le métier d’AES. 

Pourquoi se faire accompagner ?

Il est utile de se faire accompagner lors de la VAE AES afin d’être préparé au mieux à répondre à toutes les questions du jury. L’organisme de formation Dgboost propose ce type d’accompagnement et aide même à renforcer ses acquis. Nos formateurs vous aident lors de la rédaction du dossier de recevabilité, à identifier le nombre d’heures effectuées et à l’adresser à l’organisme compétent. Une fois ce livret 1 jugé recevable, nous vous accompagnons également pour la rédaction du livret 2 et proposons même des cours en ligne accessibles 24 heures / 24 et 7 jours / 7. Nous vous préparons également au mieux à l’oral en organisant notamment une mise en situation.

Cet accompagnement peut être financée grâce au CPF (Compte Personnel de Formation) mais également par votre employeur.

Retrouvez notre vidéo YouTube

FAQ AES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.