Ergonomie au travail : 9 étapes pour une bonne posture au bureau


Le travail sur l’ordinateur peut entraîner des douleurs au niveau de la nuque, des épaules, du dos, des poignées ou encore au niveau des genoux, du fait des nombreuses heures en position statique. Le travail sur écran peut aussi avoir des effets négatifs sur les yeux et notamment entraîner une fatigue visuelle. Il est donc essentiel d’opter pour une posture adéquate sur sa chaise, devant son ordinateur afin de prévenir ces problèmes et limiter les risques sur la santé. Découvrez toutes les étapes pour adopter une bonne position à votre bureau.

Régler la hauteur du fauteuil

Le fauteuil doit être suffisamment haut pour avoir les genoux entre 90 et 100°. Pour trouver plus facilement la hauteur adéquate du fauteuil : placez-vous debout, face au fauteuil et réglez l’assise de façon à ce qu’elle soit placée juste en dessous de vos genoux.

Adopter la bonne position assise

Le choix du fauteuil est primordial pour une bonne posture. Certains fauteuils permettent même de régler la profondeur de l’assise. Veillez de ce fait à être bien installé au fond du siège, le dos collé au dossier. Le dossier doit être ajusté afin d’avoir le bas du dos soutenu, principalement les lombaires.

La profondeur du dossier doit également être ajustée de façon à ce que l’arrière des genoux ne touche pas l’assise et que les cuisses soient positionnées horizontalement sur le siège du fauteuil. Cette position favorise de cette façon la courbure naturelle du bas du dos.

Bien positionner ses bras et ses pieds

Les avants-bras sont placés en position horizontale. Les coudes sont fléchis à 90°et près du corps, tout en détendant les épaules, sans être affaissées.

Les pieds doivent être posés complètement à plat sur le sol, entre 100 et 120°. Vous pouvez utiliser un repose-pieds pour faciliter une bonne posture.

Régler la hauteur de l’écran

Veillez à bien positionner votre écran d’ordinateur : la hauteur de l’écran doit être égale à la hauteur de vos yeux, ou juste en dessous.

L’écran d’ordinateur doit être placé à une distance minimale égale à un bras tendu, sans toucher l’écran. Votre regard doit se porter légèrement vers le bas, créant un angle d’environ 30°, sans devoir à bouger la tête.

Régler la position de l’écran

Pour bien régler la position de votre écran, n’hésitez pas à l’incliner généralement à 15° vers le haut, afin d’éviter tout reflet éblouissant.

Veillez également à bien régler la luminosité de l’écran selon votre environnement de travail. Dans un endroit sombre, baissez au maximum la luminosité pour protéger vos yeux. Dans un environnement éclairé, vous pourrez opter pour une luminosité plus forte.

Placer les outils de travail à proximité

Avancez votre clavier afin que la position de vos avant-bras reste optimale. Le clavier doit être positionné entre 10 et 15 cm du bord.

La souris doit être placée dans le prolongement du clavier. Votre main doit toujours être posée à plat dans le prolongement de votre avant-bras afin d’éviter les cassures du poignet.

Limiter les contraintes posturales

Veillez à bien placer tous vos principaux outils de travail à portée de main (stylos, agrafeuses, bloc-notes…). Pour accéder à ces outils ou à des documents placés plus loin sur votre bureau, il est important de se lever à chaque fois de votre fauteuil pour effectuer les mouvements.

Prévenir les douleurs liées au travail sur écran

En plus de l’adoption de ces bonnes pratiques, nous vous invitons à combiner ces conseils et astuces avec des techniques d’automassage, et/ou d’exercices d’étirements notamment pour éliminer les tensions au niveau du cou et de la nuque ou encore pour réduire la fatigue due à l’ordinateur.

Se former aux risques professionnels

La formation à la Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (PRAP) permet au salarié d’être acteur de sa propre prévention mais aussi de devenir acteur de la prévention de son entreprise. Il apprend à améliorer les conditions de travail, adopter les bonnes postures, identifier les risques, maîtriser les principes de sécurité physique et ainsi limiter les risques d’accidents de travail et/ou les maladies professionnelles.

Vous connaissez désormais les étapes pour obtenir un poste de travail ergonomique et ainsi éviter les douleurs liées à une mauvaise posture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *