Comment financer sa VAE ?

financer sa VAE

Avant de vous expliquer comment financer votre VAE, revenons sur ce qu’est une VAE et à quoi elle sert.

La validation des acquis par expérience, dite VAE, est une manière d’acquérir une certification ou un diplôme grâce à une ou plusieurs expériences dans le domaine concerné. Cela peut vous permettre d’accéder à un poste particulier ou de changer de travail.

Afin de financer ce type de formation, en fonction de votre statut certains acteurs publics comme l’État, votre région ou encore votre employeur, vont vous aider.

Les coûts d’une VAE se situent à 3 niveaux différents :

  • Les frais d’accompagnement. Il s’agit d’une prestation facultative, mais elle peut être imposée par certaines structures. Il s’agit d’organismes de formation.
  • Les frais annexes. Vous aurez des frais supplémentaires comme vos déplacements ou encore votre hébergement.
  • Les frais de validation. Le coût varie en fonction de l’organisme certificateur, mais cela représente le prix pour réunir le jury.

Aucun cas n’est similaire, c’est pourquoi il vous faut vous renseigner sur le coût auprès de votre organisme, car le prix varie en fonction de votre statut. Nous verrons donc le cas d’un salarié dans le secteur privé et dans le secteur public ainsi que lorsque l’on est demandeur d’emploi.

Financer une VAE lorsque l’on est salarié dans le secteur privé

Il s’offre plusieurs possibilités à vous si vous êtes salarié dans le secteur privé :

  • Le plan de développement des compétences : Les employeurs ont pour obligation de consacrer chaque année une partie de leur budget au financement de formations professionnelles de leurs salariés. Vous pouvez donc demander à suivre un accompagnement VAE, le financement est alors assuré par le budget interne de l’entreprise. Une convention doit être conclue entre l’employeur et l’organisme chargé de la certification afin de fixer le contenu de l’accompagnement et du passage devant le jury.
  • L’utilisation de votre Compte Personnel de Formation : Vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation pour financer votre formation. Que vous soyez en temps plein ou à temps partiel, l’alimentation de votre compte s’élève à 500 € chaque année.

Si vous effectuez votre VAE en dehors de votre temps de travail, vous n’avez pas besoin de l’autorisation de votre employeur mais celle-ci est à vos frais.

Financer une VAE lorsque l’on est salarié dans le secteur public

Si vous êtes dans le secteur public, vous avez 2 options devant vous :

  • Pour les fonctionnaires, agents civils non titulaires et les ouvriers de l’État : Vous possédez aussi un Compte Personnel de Formation, pour en bénéficier vous devez justifier au 1er janvier de l’année considérée d’un an de service au sein de l’administration.
  • Pour les établissements publics d’État, régionaux, départementaux et municipaux : Ces établissements peuvent financer votre parcours en VAE dans le cadre d’un plan de formation. En fonction de votre fonction, vous devez contacter le bon service. Les agents de la fonction publique d’état contacteront le Service des Ressources Humaines ou celui en charge de la formation. Les agents de la fonction publique hospitalière contacteront l’ANFH et ceux de la fonction publique territoriale le CNFPT.

Financer une VAE lorsque l’on est demandeur d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous avez 3 possibilités pour financer votre VAE :

  • Prise en charge par votre Région : Une majorité des régions participent au financement des démarches de VAE effectuées par les demandeurs d’emploi. Elles peuvent être nommées : « chéquier VAE, « Pass VAE » ou encore « Passeport VAE ».
  • Prise en charge par Pôle-emploi : Si vos acquis et vos expériences correspondent à la certification visée, votre conseiller peut vous proposer d’effectuer une VAE ou vous pouvez le proposer vous-même. Un formulaire de demande d’aide est proposé par Pôle-emploi, il doit être rempli lors de l’entretien. Il ne s’agit pas d’un financement complet de votre formation, mais d’une aide complémentaire à celle de votre région.

Voici la liste des dépenses prises en charge : frais de dossier de recevabilité de votre demande, frais d’inscription auprès de l’organisme certificateur ; frais des accompagnateurs lors de l’élaboration du dossier professionnel ; les actions de validation : jury… ; frais en lien avec la formation (hébergement, transport, repas…)

  • Utiliser votre CPF : Lorsque vous êtes demandeur d’emploi, vote compte personnel de formation n’est pas alimenté mais vous pouvez utiliser les droits acquis pendant votre activité pour prendre en charge les frais de votre VAE.

Les frais sont pris en charge par Pôle-emploi grâce à une aide spécifique limitée et liée à vos droits acquis présents sur votre compte CPF.

Si vous ne disposez pas de crédit sur votre compte personnel de formation, votre conseiller peut vous aider à trouver les financements nécessaires.

Comme dit précédemment, chaque cas est différent, c’est pourquoi il vous faut bien vous renseigner avant de vous lancer dans une VAE.

Si jamais vous voulez en savoir plus sur comment obtenir sa recevabilité, n’hésitez à lire notre article « Les 5 étapes pour obtenir sa recevabilité à une VAE ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *