Les 20 règles d’orthographe à savoir

regles orthographe formation voltaire

La langue française est connue pour ses subtilités qui peuvent parfois prêter à confusions. Certains mots ou expressions subissent souvent  des fautes d’orthographes. Voici les 20 règles d’orthographe de la formation Voltaire, à savoir et à apprendre par cœur, pour ne plus commettre une seule erreur !


1. “Autant pour moi” ou “au temps pour moi” ?

Très souvent orthographiée “autant pour moi”, il s’agit pourtant d’une erreur très courante et il est “temps” de trancher ! L’expression “Au temps pour moi”, qui est une phrase averbale (ne contenant pas de verbe), provient du vocabulaire militaire où “temps” est associé au simple moment de réaliser une action, un mouvement militaire. L’expression s’écrit donc bien “au temps pour moi” : elle signifie la prise de conscience de son erreur et donc la volonté de se reprendre.

2. “Quand” ou “Quant” ?

On utilise “quand” pour remplacer le mot “lorsque” et indiquer ainsi un moment. “Quant” est, quant à lui, utilisé pour évoquer une autre chose et peut être remplacé par “en ce qui concerne”.

3. “Avoir à faire” ou “Avoir affaire” ?

Souvent utilisées dans la langue courante, ces deux expressions existent bel et bien. Lorsque l’expression “avoir à faire” peut être remplacée par “avoir à réaliser”, vous ne pouvez pas vous tromper, il s’agit du verbe “faire” ! Dans l’autre cas, il s’agit du nom “affaire” comme dans la phrase “Je vais avoir affaire à quelqu’un”.

4. “Langage” ou “Language” ?

Si on se demande si ce mot contient ou non un “u”, c’est à cause de l’anglais. En effet, dans la langue anglaise le mot “langage” se dit “language”. Vous avez donc la réponse : si langage rime avec plumage, on ne met pas de “u” !

5. Un “envoi” ou un “envoie” ?

Il ne faut pas confondre “l’envoi”, le nom commun qui ne prend jamais de “e” et le verbe “envoie” qui lui prend toujours un “e”, comme par exemple “J’envoie un colis”.

6. “Inclue” ou “incluse” ?

Souvent confondu à cause de son masculin, le féminin de “inclus” est bien “incluse”.

7. “Cauchemar” ou “Cauchemard” ?

A cause de son verbe “cauchemarder”, on a souvent tendance à ajouter un “d” à cauchemar, alors que celui-ci n’en comporte pas. Ne faîtes plus de l’orthographe un de vos cauchemars !

8. “D’avantage” ou “Davantage” ?

Le premier “d’avantage” correspond à l’avantage que l’on peut gagner alors que le second peut être remplacé par “plus”.

9. “Voie” ou “Voix” ?

Pas facile de trouver la bonne “voie” entre ces deux écritures… La voix qui prend un “x” est la parole alors que la “voie” signifie un chemin, un passage.

10. “Dilemme” ou “Dilemne” ?

Répétez plusieurs fois cette phrase “On aime les dilemmes”, alors écrivez toujours “dilemme” avec deux “m”.

11. “Or” ou “Hors” ?

Le mot “or” peut toujours être remplacé par “et” alors que “hors” signifie “en dehors”.

12. “Tache” ou “Tâche” ?

La “tâche” synonyme de travail et de missions s’écrit avec l’accent circonflexe, alors que la “tache” renvoie à une trace, une marque ou à une salissure.

13. “Bien sûr” ou “Biensûr” ?

Êtes-vous bien sûr de l’écriture de “bien sûr” ? Il s’écrit en deux mots !

14. “Parmi” ou “Parmis” ?

Souvent confondu avec “hormis” qui lui se termine par un “s”, “parmi”, au contraire s’écrit toujours sans. Parmi vous, qui a déjà fait la faute ?

15. “Balade” ou “Ballade” ?

Ces deux mots au sens différent sont souvent écrit l’un pour l’autre. La “balade” est une promenade alors que la “ballade” est l’oeuvre musicale !

16. “Au vu” ou “vue” ?

“Au vu” du constat des fautes d’orthographe, nous avons concocté ces vingt règles d’orthographe ! N’utilisez dans ce cas pas le mot “vue” qui est quant à lui liée à l’œil, comme dans l’expression “à la vue de”.

17. “Différent” ou “Différend” ?

L’écriture de ces deux mots est “différente” d’une seule lettre ! A la différence de ce premier, l’adjectif “différend” est synonyme de désaccord.

18. “A l’attention” ou “à l’intention” ?

Ces deux expressions sont souvent confondues oralement. On adresse une lettre ou un document “à l’attention de” quelqu’un. “A l’intention” signifie une réalisation en l’honneur de quelqu’un.

19. “Voir” ou “Voire” ?

Lorsque vous pouvez le remplacer par “et même”, il s’agit du mot “voire”, qui ne doit pas être utilisé pour le verbe “voir”.

20. “Etc…” ou “Etc.” ?

L’abréviation ”et cetera” doit toujours être écrite “etc.” avec un unique point et non les trois points de suspension.

Maintenant que vous connaissez les 20 principales règles d’orthographe à savoir, vous pouvez faire certifier vos compétences en français ! Alors, bien sûr, il n’existe pas que ces 20 règles et vous pourrez en découvrir davantage en suivant la formation Voltaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *