Tout savoir sur le diplôme d’Accompagnant Educatif et Social (AES)

Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social en VAE (AES)

Le métier d’Accompagnant Educatif et Social (AES) consiste à réaliser des interventions sociales dans le cadre d’un accompagnement quotidien aux personnes en manque d’autonomie. L’accompagnant vient en aide aux personnes quelles que soient les difficultés de la vie courante rencontrées liées à l’âge, la maladie ou à leur mode de vie. Ce diplôme permet aujourd’hui au personnel du secteur d’être plus polyvalent en acquérant plus de qualifications et en prétendant à des CDI plutôt que des CDD privilégiés auparavant.

Quelles sont les missions de l’Accompagnant Educatif et Social ?

Le métier d’accompagnant éducatif et social (DE AES) est dédié aux profils souhaitant aider les personnes vulnérables à capacité réduites.

Vos missions quotidiennes seront multiples et variées :

  • Accomplir une intervention sociale aussi bien physique que psychologique pour permettre à la personne touchées de vivre un quotidien agréable en compensant les conséquences de son handicap.
  • L’accompagnant éducatif et social s’engage à endosser les difficultés de son patient liées à son l’âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité.
  • Il doit accompagner les personnes tant dans les actes de la vie quotidienne que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs. Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, ou de personnes âgées vieillissantes.
  • L’accompagnant s’engage également à pousser l’autre à son épanouissement personnel à son domicile, en structure et dans le cadre scolaire et social.

L’aspect social permet d’adopter une posture professionnelle en cohérence avec l’éthique et la déontologie du métier.

Ce métier illustré par la polyvalence du personnel s’inscrit dans une démarche réflexive en lien avec le respect des droits et libertés des personnes accompagnées.

Quelles sont les spécialisations d’intervention du métier ?

1. Accompagnement de la vie à domicile (ex AVS : Auxiliaire de Vie Sociale)

Cette spécialité met en œuvre un accompagnement adapté à la situation de la personne de manière partielle ou totale, lorsque la personne aidée présente une incapacité d’agir seule. Il évalue et réajuste son intervention quotidiennement.

2. Accompagnement de la vie en structure collective (ex AMP : Aide Médico-Psychologique)

L’accompagnant prend soin des personnes à traver une aide partielle ou totale dans les actes essentiels de la vie quotidienne. II participe également aux actions de prévention de la rupture du lien social par la lutte contre l’isolement.

3. Spécialité accompagnement vers l’éducation inclusive et la vie ordinaire (ex AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire)

Dans le cadre d’un projet d’accompagnement personnalisé fixé par le plan personnalisé de compensation, l’accompagnant contribue à l’autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les diverses activités quotidiennes. Ce travail se fait en corrélation avec celui des professionnels en charge de la mise en œuvre du projet personnalisé du jeune et de sa famille.

Quels sont les débouchés du métier d’Accompagnant Educatif et Social ?

Le métier d’Accompagnant Educatif et Social (AES) s’exerce dans différents types de structures et lieux d’intervention.

Le métier s’exerce aussi bien au domicile de la personne accompagnée dans des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), des Services d’Aide à la Personne (SAP) ou encore des Etablissements et services d’aide par le travail (ESAT).

L’AES peut également intervenir en structure collective dans les établissements pour personnes âgées : Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), des Unités de Soins Longue Durée ou encore des Instituts Médico-Educatifs (IME).

L’Accompagnant Educatif exerce aussi dans la petite enfance, au sein de structures d’accueil, d’établissements de formation et d’établissements médico-sociaux.

Quelle est la formation pour devenir Accompagnant Educatif et Social ?

Depuis 2016, Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES) est un diplôme de niveau V qui est la fusion de deux anciens diplômes d’Etat : le DEVAS (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale) et le DEAMP (Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique).

Le diplôme d’AES peut être obtenu après :

  • Une formation initiale ou en apprentissage
  • Une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)

La formation AES permet d’acquérir des compétences professionnelles dans le but d’accompagner un public dans les actes essentiels du quotidien. La formation se découpe en quatre domaines de formation parmi lesquels se trouve un tronc commun et une spécialité à choisir parmi trois spécialités.

  • Accompagnement de la vie à domicile : ce choix permet de se spécialiser dans les interventions au domicile des personnes.
  • Accompagnement de la vie en structure collective : cette spécialité permet d’intervenir dans une structure (EHPAD, maisons de retraite…)
  • Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire : cette dernière spécialité offre les compétences pour intervenir auprès d’enfants et d’adolescents

Pour réaliser la formation Accompagnant Educatif et Social avec la VAE (Validation des Acquis des Expériences), vous devez disposer d’une expérience d’un an dans le même domaine ou d’un nombre d’heures de travail de 1607h.

Quelle procédure pour la formation DE AES en VAE ?

Première étape : Compléter et envoyer le livret 1. Il correspond à votre demande de recevabilité. Vous devrez indiquer vos diverses expériences professionnelles afin de justifier des conditions nécessaires pour accéder au livret 2. Il faut ensuite transmettre le dossier complété par voie dématérialisée sur le site de l’ASP. Dans celui-ci, vous indiquez déjà la spécialité du DEAES que vous souhaitez obtenir. Les fonctions exercées doivent être corrélées à la spécialité choisie.

Deuxième étape : Vous êtes maintenant recevable à cette formation. Afin de vous préparer à la soutenance orale, vous pouvez vous faire accompagner par divers opérateurs tels que votre employeur ou Pôle Emploi, selon votre situation.

Troisième étape : Remplir le livret 2 et le renvoyer. Le livret 2 correspond à un dossier que vous devez remplir en détail afin de mettre en avant votre expérience professionnelle et par conséquent vos acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *